Groupe de parents pour une école en sécurité au temps du covid-19

L’Ecole joue un rôle central dans la vie des enfants et dans la construction de leur avenir. Pendant la pandémie de Covid19, lorsque l’intensité de la circulation virale le permet, l’Ecole doit rester ouverte mais en sécurité. La possibilité de laisser infecter les enfants, suggérée par les tenants de l’immunité collective, doit être rejetée pour plusieurs raisons : bien que rares, les formes graves existent aussi chez l’enfant, tout comme le Long Covid, qui concerne aussi ceux ayant eu initialement des symptômes légers. 

Les effets à long terme de cette maladie sont encore inconnus et il n’est pas acceptable de prendre le risque que les enfants, avec la vie devant eux, développent des maladies chroniques et invalidantes.

En outre, les avis de la communauté scientifique internationale convergent sur la transmission de la maladie des enfants aux foyers, confirmée par les expériences de différents pays qui ont rouvert les écoles. Les établissements scolaires peuvent devenir des “hauts lieux de circulation virale”, a alerté le Conseil Scientifique, et propager la maladie à toute la société via les familles, avec les conséquences dramatiques, dont la saturation du système de santé, constatées en Mars et en Octobre.

Ainsi, pour que les écoles restent ouvertes sans mettre en danger les enfants et toute la société, il est nécessaire d’appliquer des mesures sanitaires strictes et de briser les chaînes de contamination qui s’initient à l’Ecole.

nous sommes membre du groupement

Les mesures indispensables à l'école

Recours au Conseil d’État pour sécuriser l'École

Depuis des mois, nombreux sont les lanceurs d’alerte qui expliquent que les mesures à l’École sont insuffisantes, que les enfants sont contagieux, qu’ils peuvent contaminer leur famille, et que bien que rares, les cas graves existent. Le gouvernement refuse d’allouer les moyens nécessaires à la sécurisation de l’École.  Aussi, en dernier recours, nous proposons d’en référer au Conseil d’Etat qui a le pouvoir d’imposer au gouvernement des mesures à la hauteur de la situation.

Distanciation obligatoire

Distanciation physique obligatoire (au moins 1m) dans les salles de cours, les cours de récréation, les couloirs, les cantines, les salles de sport (dans ce cas, distanciation de 2 mètres). Réduction des effectifs par classe et continuation de l’enseignement à distance (enseignement hybride) si la distanciation n’est pas possible. Multiplication des salles pour la restauration avec la possibilité de déjeuner dans la salle de classe, privilégier l’extérieur. Dans les lieux clos : aération maximale avec mise en place d’équipements de filtration et de purification de l’air, installation de divisions en plexiglas entre chaque place. ​

Distanciation sociale obligatoire à l'école

Organisation des classes en "bulles étanches"

Obligation d’échelonner la récréation, les repas à la cantine, de ne pas permettre les brassages de classes dans les temps scolaire et périscolaire

aération

5 min tous les 20 min (protocole allemand), vérification en temps réel de la qualité de l’air (capteurs de CO2) et installation des systèmes de purification de l’air (filtres HEPA) ​

Mise à disposition de gel hydroalcoolique

A tous les points d’accès aux bâtiments scolaires, ainsi que dans les classes, sous surveillance d’un adulte pour les plus petits enfants, mise à disposition de savon dans les sanitaires.

Redéfinition de la liste des symptômes évocateurs de Covid-19

Elle doit être conforme à celle de Santé Publique France (les signes d’infection respiratoire comme la toux, maux de gorge, même sans fièvre doivent être ajoutés). Identification d’un référent Covid-19 dans chaque établissement avec une formation adéquate et en charge d’isoler les enfants symptomatiques dans une salle dédiée

Communication claire et publique

Du nombre de cas avérés, des règles à suivre par les familles. Engagements écrit de l’école et de la famille vis-à-vis de la crise sanitaire, avec signature au même titre que le règlement intérieur. Sensibilisation sur le mode de transmission par voie aérienne du virus.

Suspension des activités à risque

Toutes les activités favorisant l’accumulation d’aérosol et incompatibles avec l’usage d’un masque (chant, piscine, sports de contact, etc.) sont proscrites. Annulation des sorties et voyages scolaires.

Mise à disposition de tests salivaires

Pour tests aléatoires ou des cas suspects / à risque

Monitorage quotidien de la température corporelle

Pour les élèves et le personnel avant de pouvoir accéder à l’intérieur des bâtiments

 

Renforcement des outils pour l’enseignement à distance

Assurer la continuité pédagogique dans tous les cas où cela s’avère nécessaire

Tous ensemble, contribuons à rendre l'école plus sûre !

nos dernières actions

Fermeture des écoles

Pour un confinement sévère avec fermeture de l’École : de la maternelle au lycée

Les autres pays européens déjà touchés par les nouveaux variants nous apprend que cette “épidémie dans l’épidémie” se transforme rapidement et inexorablement dans un tsunami meurtrier, coûtant la vie à des milliers de personnes et laissant des séquelles physiques et psychiques à tant d’autres.

Stop à la mise en danger et au supplice des familles

Nous refusons d’exposer davantage nos enfants et nos familles au risque de contamination, de symptômes persistants, de séquelles, pour la seule et simple raison que le gouvernement n’a pas adopté les mesures nécessaires à l’École.

Fermeture de l’École pour rouvrir en sécurité 

Ainsi, un confinement sévère, avec la fermeture des toutes les écoles, de la maternelle au lycée, en groupant les vacances scolaires et en déclenchant le plan de continuité pédagogique pour une ou plusieurs semaines supplémentaires, est la seule solution pour protéger à la fois la santé, la scolarité et l’avenir de nos enfants. Parallèlement, nous demandons que le Ministère de l’Education Nationale exploite cette période pour mettre en place les mesures que nous réclamons depuis des mois et qui sont  indispensables pour une réouverture en sécurité : aération régulée par capteurs de CO2, purificateurs d’air à filtres HEPA, distanciation obligatoires dans tous les lieux, révision des règles d’identification des cas suspects et des cas contact au sein des établissements, déploiement des tests salivaires… 

Test covid école

Conférence Sanitaire sur la crise sanitaire du 14/01 : des véritables mesures ou un effet d’annonce ?

le gouvernement reconnaît enfin le rôle de l’École dans la propagation de l’épidémie, mais ne semble pas prendre en compte la prévention systématique des risques de contamination par aérosols,   qui doit d’urgence être adoptée, et dans tous les domaines. La suspension des cours d’EPS d’intérieur en milieu scolaire et extrascolaire apparaît de bon sens, mais le renforcement des autres mesures au cas par cas, serait-il un simple effet d’annonce ?

Le cas par cas : une stratégie nationale sérieuse ?
Le gouvernement annonce une hybridation des cours maintenue au lycée et étendue au 4e et 3e, au cas par cas. On retrouve aussi cette gestion aléatoire dans l’identification des des cas à risques et dans le choix des mesures prises pour les cantines  : aucune donnée scientifique ne permet de justifier des concessions pour les plus jeunes. Le “cas par cas” ne devrait-il pas être une exception, lorsque des établissement connaissent des contraintes, plutôt que la règle ?

Une surveillance renforcée ?
La nécessité d’une surveillance renforcée appelle à la mise en place de campagnes massives de tests, salivaires afin d’être acceptables et répétables, pour les élèves de tous âges, or ce n’est toujours pas d’actualité.

Nous comptons sur le gouvernement pour sécuriser l’École de toute urgence et pour anticiper le possible passage généralisé à l’enseignement à distance, pour tous les niveaux, si l’évolution épidémique l’impose. Face à un danger grave et imminent, la situation exige transparence, réactivité et courage politique.

 

Lettre ouverte Ecole Oubliée + FCPE

Lettre au Premier Ministre Ecole et Familles Oubliees et FCPE

Notre dernier courrier, co-signé avec la FCPE, qui demande au gouvernement les mesures de prévention nécessaires à la scolarisation de nos enfants dans le cadre d’une épidémie sous contrôle

Pour la FCPE et Ecole et Familles Oubliées, ces mesures de prévention font consensus et doivent être pérennes pour répondre aux exigences de la scolarité en présence lorsque le contexte sanitaire le permet

Les #Petitsheros

Depuis la rentrée de Septembre des écoliers ont adopté le masque, même s’il n’était pas obligatoire. Ces enfants ont défié l’incompréhension, voire parfois la moquerie, de leurs camarades, dans un seul but : protéger les autres. Pour témoigner de leur courage et altruisme, l’initiative #PetitsHeros est née sur Twitter. N’hésitez pas à aller voir les jolies galeries de photos de nos héros qui ont ouvert la voie!

Les #PetitsHeros - @Procto_Log

(dessin @Procto_Log)

Suivez notre actu sur twitter

@jeromevallette avez vous des informations sur l'adoption de ce système? le nombre de classes qui l'ont installé, au niveau national? Lire la suite

Feb 13 2021, 9:40 pm

@jeromevallette la situation à l'école, où ils ne peuvent pas respecter le plus simple de gestes, la distanciation, et le reste de leur quotidien, ce sont tous des problèmes occultés alors qu'une vraie politique de prévention à l'école aurait pu les minimiser Lire la suite

Feb 13 2021, 9:38 pm

@jeromevallette c'est rassurant, car en ce moment peu de personnes semblent se préoccuper des risques auxquels sont exposés les enfants/adolescents: sans parler de formes graves qui sont très rares, mais les symptômes persistants, la culpabilité d'avoir contaminé un proche, le décalage entre Lire la suite

Feb 13 2021, 9:36 pm

@jeromevallette sincèrement, il serait souhaitable d'enquêter sur la réalité de la gestion sanitaire des écoles, il n'y aurait plus un doute sur la défaillance et les carences qui exposent près de 20% des français aux risques de contamination (et leurs familles) Lire la suite

Feb 13 2021, 9:33 pm

@jeromevallette beaucoup de collectivités ont installé des capteurs de CO2 dans les classes, pour gérer le renouvellement de l'air? on a lu de quelques exemples, rares, et si l'Etat doit protéger la santé des élèves et des personnels, doit l'imposer. Lire la suite

Feb 13 2021, 9:29 pm

@jeromevallette protocole, qui se limite à le citer comme "exemple" de moyen pour les cantines. Par ailleurs, le transfert de compétences de l'Etat aux collectivités territoriales doit s'accompagner aussi de leur financement Lire la suite

Feb 13 2021, 9:17 pm