on parle de nous dans la presse

Mesures inexistantes pour la rentrée de 2021

Dans les écoles, le coronavirus en liberté

Des parents, qui dénoncent le protocole sanitaire de l’Éducation nationale, se sont regroupés au sein du collectif École oubliée. « Les enfants ne sont jamais considérés comme contacts à risque, en particulier dans le premier degré, explique une porte-parole du collectif, qui souhaite rester anonyme. Quand une classe ferme, parce qu’il y a trois cas dans une même classe, dans un délai de sept jours, on ne demande pas aux autres élèves de se faire tester, simplement de s’isoler 7 jours. Seuls les collégiens et les lycéens sont invités à le faire, mais on leur demande simplement une simple attestation sur l’honneur. »

Le collectif École oubliée milite, avec d’autres organisations à l’étranger, pour une maîtrise plus rigoureuse du virus : « Tous les pays occidentaux ont leurs difficultés. Mais le plus frappant en France, c’est la légèreté de la surveillance du virus dans les écoles. Quand j’explique la règle des trois cas positifs, mes interlocuteurs sont choqués. »

MEDIAPART Le 27 janvier 2021

Logo Ecole et Familles Oubliées

« Il y a urgence » : le protocole sanitaire renforcé dans les écoles ne rassure pas les parents

Pour le groupe Écoles et Familles Oubliées, le renforcement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires reste encore trop superficiel, ne prenant pas assez compte les connaissances scientifiques sur la transmission du coronavirus.

NUMERAMA Le 19 janvier 2021

Faut-il s’inquiéter de la hausse des contaminations chez les enfants ?

La prudence par rapport aux chiffres prévaut aussi du côté du collectif « École et familles oubliées », qui réunit des parents et des familles d’élèves : « Nous préférons attendre d’avoir des chiffres absolus, assis sur des campagnes de dépistage massives dans les écoles. »

LA CROIX Le 13 janvier 2021

Mesures renforcées à l'école

Ecole et Covid : des classes et cantines bientôt fermées ?

Le collectif “Ecoles et familles oubliées” écrit même dans une lettre ouverte “Les enfants et leurs familles sont donc en danger”. Sa critique ? A l’instar du collectif des Stylos rouges (composé d’enseignants), celui des Ecoles et familles oubliées pointe une rentrée mal anticipée par le ministère de l’Education, notamment face à cette nouvelle variation du virus suspectée d’être plus contagieuse chez les jeunes. Dans sa missive, Ecole et familles oubliées ajoute : “À ce jour, dans les classes et dans les cantines, le caractère facultatif de la distanciation physique, le protocole d’aération et la limitation du brassage insuffisants, ne permettent pas de prévenir la contamination en milieu scolaire”.

L’INTERNAUTE Le 12 janvier 2021

Logo Ecole et Familles Oubliées

Collectif “École et familles oubliées” : toujours l’inquiétude

Ecole et Familles Oubliées se mobilise depuis le début de la crise de la Covid-19 pour un renforcement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, qu’il juge jusque-là « insuffisant».

«Nos enfants et les familles méritent mieux que cela»

LE DAUPHINE / LE DAUPHINE LIBERE – 11/01/2021

Coronavirus : ils appellent le gouvernement à “sécuriser” les cantines scolaires

« Les cantines scolaires sont les derniers restaurants de France à être ouverts, ce n’est pas normal »

Parents, enseignants, médecins et scientifiques appellent à sécuriser les cantines : il existe plein de solutions différentes !

 

-Yahoo Actualités- 08/01/2021

Rentrée des classe à risque en janvier

La rentrée des classes de lundi fait craindre un rebond de l’épidémie de Covid-19

« Arrêter d’opposer droit à la santé et éducation »

Aérer, « cela va être compliqué », souligne Elisa, membre du collectif de parents d’élèves Ecole oubliée, qui juge de son côté « insuffisant[es] » les recommandations du ministère de l’Education nationale, entre aération, lavage de mains fréquent, masque et distanciation.  (…)

Dans une lettre ouverte, les responsables du collectif ont demandé à ce que la rentrée en présentiel soit « décalée », « pour permettre la mise en sécurité des établissements scolaires comme de nombreux scientifiques le demandent en France et comme le font la majorité des pays européens ».

L’OBS LE 03/01/2021

Mesures inexistantes pour la rentrée de 2021

« On reprend comme si de rien n’était » : après les fêtes, l’inquiétude liée au Covid-19 s’invite pour la rentrée des classes

« Si l’école n’est pas un lieu de contamination, pourquoi avoir invité en décembre les parents à garder les enfants chez eux une semaine avant Noël?» observe Elisa, membre du collectif de parents d’élèves « École Oubliée », qui avait adressé fin décembre une lettre ouverte au ministère de l’Éducation nationale pour demander de décaler la date de la rentrée. « Les élèves reviennent des quatre coins de France, il y a eu des brassages générationnels très forts entre Noël et le jour de l’an. Et maintenant, il y a cette nouvelle variante qui toucherait encore plus les enfants ! », s’inquiète la mère d’élève.

 

LE FIGARO LE 04/01/2021

Communiqué de presse rentrée 04 janvier 2021

Un retour en classes sous pression à cause du variant

Interrogé dans les colonnes du Parisien, l’épidémiologiste Mahmoud Zureik regrette que « la rentrée n’ait pas

Un avis partagé par le collectif de parents d’élèves Ecole et Familles oubliées.
 
LA VOIX DU NORD / NORD-ECLAIR LE 04/01/2021
Rentrée des classes à risque en janvier

“Tous les enfants ont le droit d’aller à l’école et de s’y sentir en sécurité!”, des parents inquiets face à l’arrivée du variant anglais de la Covid

Article consacré au collectif

(…) le collectif Écoles et familles oubliées nous partage ses inquiétudes. (…) Les parents d’élèves sont déterminés à protéger les enfants et à se battre pour des mesures sanitaires strictes et suffisantes. Bien qu’ils n’aient reçu aucune réponse de la part du ministre de l’Éducation, malgré les très nombreux courriers lui étant envoyés, ils ne perdent pas espoir et comptent bien continuer leur combat ! (…) “Nous parents, nous nous sentons abandonnés, voire méprisés : est-il normal que nous devions arbitrer personnellement entre éducation et santé?”

AUFEMININ LE 04/01/2020

Report de le rentrée scolaire de janvier 2021

Covid-19 : pas de reconfinement pour le moment même si la rentrée scolaire inquiète

Contrairement à leurs camarades français, les élèves allemands, britanniques, grecs, polonais, irlandais, autrichiens et néerlandais devront attendre encore un peu avant de retrouver les bancs de l’école. (…) C’est justement ce que réclamaient les parents d’élèves de Ecole et familles oubliées. Ce collectif regrette qu’aucune mesure sanitaire supplémentaire n’ait été prise alors que le variant du virus est « officiellement présent en France ». Dans une lettre ouverte au gouvernement, ces parents soulignent notamment « l’incertitude énorme concernant la variante du Sars-CoV-2 » et « la reprise épidémique ».

 

LASANTEAUQUOTIDIEN.COM LE 04/01/2020

Carte europe - Ouverture des écoles avant et après les vacances de Noël

Coronavirus : plusieurs pays européens décident de reporter la rentrée scolaire, qu’en est-il en France ?

Le collectif de parents d’élèves Ecole et Familles oubliées déplore qu’aucun renforcement du protocole sanitaire n’ait été mis en place alors que le nouveau variant du virus “est officiellement déjà présent” sur le territoire français. (…) “La rentrée en présentiel doit être décalée, pour permettre la mise en sécurité des établissements scolaires comme de nombreux scientifiques le demandent en France et comme le font la majorité des pays européens”, écrivent les responsables du collectif.

LA DEPECHE LE 02/01/2021

Jean michel Blanquer interpelé pour la rentrée

À la veille de la rentrée, Blanquer interpellé sur la situation dans les écoles

Sur les réseaux sociaux, des collectifs et scientifiques interpellent le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer sur la situation et le risque sanitaire que représentent les écoles face au contexte épidémique du coronavirus.

“Les enfants et leurs familles sont donc en danger”, note même le collectif Ecoles et familles oubliées dans une lettre ouverte.

 

LE HUFFINGTON POST LE 03/01/2021

Retour en classe : risque de rebond épidermique

Ecole covid : rentrée du 4 janvier, faut-il s’en inquiéter ?

À ce jour, dans les classes et dans les cantines, le caractère facultatif de la distanciation physique, le protocole d’aération et la limitation du brassage insuffisants, ne permettent pas de prévenir la contamination en milieu scolaire” estime le collectif Ecoles et familles oubliées.

 

LE JOURNAL DES FEMMES LE 04/01/2020

rentrée scolaire inquiétante

Virus, variant, école, vaccination : la rentrée de tous les dangers

La question est posée par des médecins (Mahmoud Zureik, Antoine Flahaut) et des parents d’élèves (le collectif Écoles et familles oubliées). Elle figure aussi entre les lignes, dans les inquiétudes exprimées par Jérôme Salomon au JDD  : « Les enfants reviennent de différents endroits, en France ou à l’étranger. Ça peut rebattre les cartes de la situation épidémiologique. »

 

 

LE DAUPHINE / DNA / JSL / VOSGES MATIN / LE PROGRES / ALSACE / L’EST REPUBLICAIN / BIEN-PUBLIC / REPUBLICAIN-LORRAIN LE 04/01/2021

protocole scolaire rentrée 2021

Ecole et Covid : rentrée, protocole… Les explications

Le collectif “Ecoles et familles oubliées” écrit même dans une lettre ouverte “Les enfants et leurs familles sont donc en danger”. Sa critique ? A l’instar du collectif des Stylos rouges (composé d’enseignants), celui des Ecoles et familles oubliées pointe une rentrée mal anticipée par le ministère de l’Education, notamment face à cette nouvelle variation du virus suspectée d’être plus contagieuse chez les jeunes. Dans sa missive, Ecole et familles oubliées ajoute : “À ce jour, dans les classes et dans les cantines, le caractère facultatif de la distanciation physique, le protocole d’aération et la limitation du brassage insuffisants, ne permettent pas de prévenir la contamination en milieu scolaire”.

 

L’INTERNAUTE LE 04/01/2020

rentrée scolaire en sécurité

Covid19 Des épidémiologistes et parents d’élèves réclament un report de la rentrée scolaire

« Ecole et Familles oubliées qui déplore qu’aucun renforcement du protocole sanitaire n’ait été mis en place alors que le nouveau variant du virus “est officiellement déjà présent” sur le territoire français.

« Le report du retour en classe permettra, selon eux, de réaliser un état des lieux sur la dangerosité de la nouvelle souche du virus et de l’impact des fêtes de fin d’année sur la progression épidémique, mais aussi d’élaborer “un protocole sérieux pour la réouverture des établissements” avec des effectifs réduits, une aération efficiente des locaux et le déploiement de tests salivaires »

Consultez notre communiqué de presse

-BFMTV 02/01/2021-

rentrée scolaire inquiétante

Covid-19 : pourquoi la rentrée scolaire inquiète professeurs et scientifiques

“le groupe [Ecole et Familles Oubliées] a adressé ce mercredi une lettre au gouvernement dans laquelle il réclame plus de garanties sur la sécurité sanitaire des établissements scolaires et un report de la rentrée.
Une telle mesure, ils ne la réclament pas de gaîté de coeur. « Depuis le début, on souhaite que les écoles restent ouvertes mais pas coûte que coûte. On demande d’arrêter d’opposer droit à la santé et éducation. Si vraiment la priorité de l’état c’est l’éducation, il faut se donner les moyens”

Consultez notre communiqué de presse

-Le Parisien 31/12/2020 –