communiqués de presse & nos actions

Vidéo Long Covid Enfant

Traduction de la vidéo sur le Covid long Enfant

Grace au collectif anglais Long Covid Kids, nous avons pu participer à un projet de vidéo à destination du grand public. L’équipe d’Ecole et Familles Oubliées a réalisé le doublage de la vidéo en français.

Visionner la vidéo

Découvrir le site https://www.longcovidkids.org

petition ecole oubliée

Notre pétition

Signez notre pétition, nous la ferons parvenir prochainement au Premier Ministre, au Ministre de l’Education Nationale ainsi qu’au Ministre de la Santé

Signez la pétition ici

Lettre ouverte à Oliver Verran

Lettre ouverte au Ministre de la Santé Olivier Veran

Lettre ouverte à Olivier Veran :  selon l’article paru dans le JDD le 15 Novembre,  “le ministère [de la Santé] envisage de déléguer la recherche des cas-contacts à l’école, au collège, au lycée et à la fac à la médecine scolaire et universitaire”. Compte tenu de la pénurie de médecins et infirmiers scolaires, cela signifierait la renonciation totale à dépister et isoler les enfants, ce qui suggère l’adoption d’une stratégie d’immunité collective. Nous le dénonçons et demandons une confirmation pour décider si saisir la justice.

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Lettre ouverte au Président de la République

Lettre ouverte à Emmanuel Macron : il est urgent d’adopter des mesures sanitaires strictes à l’École, de la maternelle au lycée

Lettre ouverte au AUX PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Lettre ouverte n°3 AUX PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Lettre ouverte suite à la sortie du nouveau protocole scolaire le 30 octobre 2020, qui renforce les mesures à l’Ecole seulement “quand c’est possible” et, hormis l’adoption du masque dès 6 ans, de fait ne change pas la situation sanitaire dans les établissements scolaires. La stratégie d’isolement et dépistage reste limitée : les enseignants ne sont jamais considérés comme “cas contact” et les élèves sont isolés seulement à partir de 3 cas avérés (hors fratrie) dans une classe, même dans cette situation, les primaires ne sont pas testés.

LETTRE OUVERTE n° 2 AUX PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Lettre ouverte après l’annonce du confinement national le 28 octobre pour solliciter à nouveau l’adoption de mesures sanitaires à l’Ecole en adéquation avec la situation du pays et les règles qui s’appliquent au reste de la société

Lettre ouverte n°1 AUX PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Lettre ouverte pour faire part de notre inquiétude de parents d’enfants scolarisés en France, concernant  l’inadéquation du protocole sanitaire et la mise en danger des personnes fréquentant l’École dans le contexte épidémique actuel.

Demande de l’intégration de mesures basées sur les nouvelles connaissances scientifiques et sur les recommandations internationales, comme celles de l’OMS, et comme demandés dans notre notre pétition 

Communiqué École et Familles Oubliées et Stop-Postillon 2

Ce 14 octobre, suite à l’allocution du Président de la République, les Collectifs « Stop-Postillons » et « École et Familles Oubliées » s’indignent que rien n’ait été prévu pour l’école pour la rentrée de la Toussaint : ni adaptation de l’aération, ni masque dès l’école primaire.

Communiqué École et Familles Oubliées et Stop-Postillons 1

Le 13 octobre, veille des déclarations du Président de la République, Jean-Michel Blanquer a “exclu a priori des mesures concernant l’école”. Une annonce qui étonne les Collectifs « Stop-Postillons » et « Ecole et Familles Oubliées » qui réclament que soit anticipée la rentrée de la Toussaint pendant les vacances, avec l’adoption du masque à l’école primaire et d’autres mesures contre la transmission aéroportée.

Communiqué École et Familles Oubliées

Notre premier communiqué: un groupe de parents, d’enseignants et de personnels des établissements scolaires demande que le protocole sanitaire de l’École soit mis à jour, intégrant le port du masque dès 6 ans et une stratégie similaire à celle de tous les autres lieux clos